• Home
  • Blog
  • Réussir le plateau

La poussette et les vérifications techniques (dans la peau d’un examinateur)

Vous vous êtes déjà demandé comment pense un examinateur du permis moto ? Je veux dire… à quoi il pense quand il vous évalue sur votre moto le jour de l’examen ? Qu’est ce qu’il observe ? Quels sont ses critères ? Et bien aujourd’hui, on va voir comment vous pouvez utiliser cette information à votre avantage pour l’épreuve de la poussette et des vérifications techniques.

Salut à tous ici Alex du site permismotofacile.com et aujourd’hui on se met dans les pompes de l’examinateur le jour de l’examen.

Les examens du permis moto sont comme un entretien d’embauche

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’on peut considérer les examens du permis moto un peu comme un entretien d’embauche. Au sens où il y a une liste de cases à cocher et vous devez montrer que vous les cochez toutes pour obtenir le job. Ou en l’occurrence le permis moto.

Si on réfléchit un peu au truc, la meilleure façon de réussir ce genre d’épreuve, c’est de comprendre quelles sont les cases à cocher. Et qu’est ce qui va faire que la personne qui vous évalue coche la case, oui ou non.

Donc, aujourd’hui on s’attaque à la liste des critères pour la poussette et les vérifications techniques. En gros qu’est-ce que l’examinateur s’attend à voir LUI ? Qu’est ce que LUI considère comme nécessaire pour vous donner un A sur cette épreuve?

Et avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous invite à rester jusqu’au bout de la vidéo. Puisque je vous expliquerai comment télécharger notre nouvel ebook spécial préparation du permis moto. C’est gratos et ça se passe à la fin de la vidéo.

A ma gauche, c’est le guide d’évaluation du permis moto. C’est les guidelines qui sont données aux examinateurs pour préparer leur intervention le jour de l’examen. A ma droite, c’est le texte de loi qui définit tout le déroulement du permis moto dans le code de la route.

La poussette, le maniement de la moto sans l’aide du moteur : l’épreuve la plus facile du permis moto

On va commencer par la poussette. L’objectif de cette épreuve vraiment, c’est de démontrer que vous savez manier une moto, sans l’aide du moteur.

Ca paraît un peu con dit comme ça. Mais si on pousse la réflexion un peu plus loin il y a un certain nombre de situations où vous allez devoir manier votre moto à la mano. Et l’inspecteur veut s’assurer que le jour où vous en avez besoin vous savez le faire.

Je vous donne trois exemples pour illustrer :

  • Le premier : disons que vous êtes en train de vous garer avec votre moto et la configuration de l’endroit où vous voulez vous garer est un peu pourrie. Et vous ne pouvez pas faire votre créneau avec les jambes et le moteur comme vous faites d’habitude. Bon ben, qu’est ce que vous allez faire? Vous descendez de la bécane et vous allez manier la bécane à la main en neutre pour la garer. Tout simplement.
  • Deuxième situation que j’ai vécu personnellement. Vous tombez en panne sur une entrée de voie rapide il n’y a pas trop de trafic heureusement. Et quelques mètres plus loin, il y a une zone où vous pouvez vous abriter en sécurité, vous et la moto. Qu’est ce que vous allez faire? La moto n’a plus d’essence, vous avez la poussez. Tout simplement.
  • Un autre classique pour finir. C’est du vécu aussi. Un certain nombre de fois, la batterie est à plat, un peu faiblarde. La moto ne veut pas démarrer. Qu’est ce qu’on fait? On la démarre à la poussette.

Bon, la bonne nouvelle c’est que, le jour de l’examen, vous n’aurez pas aller jusqu’à démarrer la motos à la poussette. Ne vous inquiétez pas. Tout ce que vous aurez à faire, c’est passer les deux premières portes du parcours lent en marche avant puis en marche arrière.

Les étapes du maniement sans l’aide du moteur

Donc si on regarde le schéma sur la gauche dans le détail ça donne ça :

  • La moto vous commencez en point 1 elle est béquillée face à la première porte et elle est mise en neutre au niveau du sélecteur de vitesse
  • Vous allez la prendre et la pousser à travers la première porte
  • Puis la seconde celle qui est marquée numéro 6 sur le schéma
  • Vous allez marquer un arrêt et vous allez faire exactement le même chemin mais en marche arrière pour revenir au point de départ
  • Et vous rebéquillez la moto tout simplement.

Les vérifications techniques : le strict minimum à connaitre sur sa moto

Donc, une fois que vous avez fini la poussette, vous passez aux vérifications techniques.

Alors l’objectif de cette épreuve, il est assez simple.

Autant en bagnole on a 4 roues, une carrosserie et des airbags. Donc autrement dit : on a pas d’ équilibre à gérer et on a une certaine armure qui nous protège.

Autant en bécane, tu as deux roues et ton équipement pour te protéger. C’est tout.

Donc pour assurer sa sécurité personnelle, il faut connaître sa moto sur le bout des doigts.

Pour pouvoir contrôler son bon état périodiquement.

Au passage, ça vous servira aussi comme une première base pour évaluer l’état d’une bécane d’occasion.

Bon vu le niveau de l’épreuve, c’est on va dire nécessaire mais en réalité non suffisant. Donc l’examinateur va juste chercher à s’assurer que vous avez acquis cette première base de connaissance avant de vous lâcher dans la nature. Bien évidemment vous l’affuterez au fur et à mesure de votre expérience motarde.

Il y a trois thèmes à connaître pour les vérifications techniques:

  • Les commandes
  • Les éléments techniques
  • L’éclairage et les accessoires de sécurité

Pour chaque thème, il y a deux vérifications qui pourront vous être demandé par l’examinateur. Et comme il y a deux fiches, en réalité ça fait 4 vérifications par thème. Et donc au total 12 vérification à connaître

Les pièges dans les vérifications techniques

En vrai, c’est assez trivial et c’est plutôt bien expliqué dans le bouquin qui vous est remis par votre école. Donc on va pas trop rentrer dans le détail ici.

Je vais juste attirer votre attention sur le fait qu’il y à quelques trucs un peu piégeur à connaître. Comme, dans le désordre, la différence entre un carter sec et un carter humide, la transmission si elle est à cardan ou à courroie, ça demande pas les mêmes vérifications.

Et surtout, le plus gros piège si on peut appeler ça comme ça c’est sur la fiche numéro deux. Quand on regarde comment c’est appelé, ils appellent ça commande de frein. C’est un peu débile comme intitulé puisque vous devez en réalité montrer le niveau des liquides de frein. Pour le frein avant et le frein arrière.

Donc une fois que vous avez fait, ça une fois que vous avez fait vos trois vérifications techniques, la dernière partie de cette épreuve sera de vérifier que votre casque et bien homologué et à la bonne taille.  C’est à dire à la taille de votre tête.

Donc en conclusion, dans 99% des cas, vous aurez votre premier A à la fin de cette épreuve.

Pour aller plus loin dans votre apprentissage du permis moto…

Dans cette vidéo, on a vu ensemble qu’est ce qui était attendu de vous au plateau sur l’épreuve de la poussette et des vérifications techniques.

Et je suis super curieux de savoir qu’est ce que vous pensez de cette épreuve. Est ce que vous pensez qu’elle peut vous mettre en difficulté ? Vous êtes serein face à cette épreuve ? Et pour ceux parmi vous qui déjà passé le plateau au moins une fois, comment s’est passée cette épreuve pour vous? Allez-y, dites moi tout ça dans les commentaires.

Et pour aller plus loin, je vous invite à télécharger notre nouvel ebook qui se concentre sur tout ce qu’il faut savoir pour passer le permis moto. Par exemple, comment choisir son équipement sa moto école ou encore comment optimiser ses leçons pour en profiter au maximum.

Tout ça c’est gratos et ça se télécharge très facilement sur le www.permismotofacile.com/jemeprepare

Quant à nous on se retrouve très vite pour de prochaines vidéos bye !

https://www.youtube.com/watch?v=KqLEonuj2RA

Alex de PermisMotoFacile.com